top of page
  • Photo du rédacteurepona rodriguez

Equilibre acido-basique

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022


Nous entendons beaucoup parler de régimes alimentaires, du vivant, du régime cétogène, du « sans FODMAP » et de bien d'autres encore, mais nous oublions un seul et unique principe : seul l'organisme détient la vérité .

Mais quelle est cette vérité ?

Mon organisme, mon corp , mon mental, sont tous étroitement liés, et ne sont pas régis par des phénomènes de mode, ou par une philosophie de vie .

Tout ce que je suis est issu d'un immense et complexe puzzle, où chaque pièce est indispensable aux autres, afin que chacune puisse s'imbriquer et créer cette image complète .

L'organisme ne tient pas compte de l'émotion que nous mettons dans un aliment, ou le choix de celui-ci, l'organisme ne tient pas compte de nos envies, croyances, de notre philosophie de Vie .

Il est celui qui nous apprend, nous parle, nous guide, nous enseigne .

Mais pour le comprendre, il nous faut un tant soit peu comprendre son langage .


Notre organisme est« programmé » pour gérer au mieux son équilibre , c'est ainsi que dans un premier temps , concernant les déchets alimentaires circulant dans le sang , il va automatiquement puiser une partie de ces derniers, pour les stocker ailleurs . Malheureusement, cet "ailleurs " se trouve au niveau des articulations, et le stockage de ces déchets va créer des dépôts responsables

d' inflammations articulaires .

Mais notre organisme a des ressources ! Trop d'acidité ? Allons chercher de quoi contrebalancer tout cela ! Et le voilà parti à la chasse au trésor pour trouver des éléments « basifiants » ; il ira puiser dedans, afin de tamponner cet excès d'acidité et de pouvoir rester dans sa programmation de base : l'équilibre acido-basique .

Mais alors, allez-vous me dire, c'est plutôt une bonne nouvelle, non ? Je crée de l'acidose, et mon organisme la régule tout seul ! Cela pourrait effectivement être une bonne nouvelle, si les éléments servant de "tampons" n'étaient pas des minéraux essentiels entrant en jeu dans différents système (musculaire , enzymatique , hormonal , nerveux , immunitaire), dans le contrôle de l'équilibre en eau , et dans la déminéralisation .

Mais pour comprendre comment de " simples " déséquilibres peuvent avoir des conséquences désastreuses sur tout l'organisme , il nous faut connaitre plusieurs choses .

D'abords , les éléments concernés , et ensuite , leur rôle .

Les éléments basifiants dans lesquels l'organisme va aller puiser sont le potassium , le calcium , et le magnésium .

Malheureusement, en cas d'acidose, le magnésium est le second minéral que choisit l'organisme pour faire tampon à cet excès . Et autre mauvaise nouvelle, si nos os et notre cartilage sont composés de calcium, ils contiennent aussi 40% de magnésium .



Le magnésium est le quatrième minéral le plus répandu dans l’organisme, et plus de la moitié de celui-ci se trouve dans les os et les dents . Un quart se trouve au niveau musculaire, le dernier quart est réparti dans l’organisme.

Cet oligo-élément majeur entre en jeu dans plus de 300 réactions biochimiques cellulaires, et intervient ( entre autre ! ) dans la régulation permettant de contrôler les systèmes neuro-musculaire, ostéo-articulaire, respiratoire, endocrinien, hépatique, sanguin, digestif, rénal, cardio-vasculaire, oculaire, la synthèse des protéines, la synthèse de l'ADN .

Il participe au métabolisme des glucides, protides et lipides, à un rôle anti - allergique ,

anti - inflammatoire, et anxiolytique .

De plus, comme si cela ne suffisait pa , il stimule la destruction des microbes par les globules blancs et aide notre organisme à se défendre contre les agressions extérieures en participant à la formation d'anticorps . Cerise sur le gâteau, il entre en compte dans l'équilibre du microbiote !



Le calcium est le minéral le plus abondant dans le corps ; 99% est localisé au niveau des os et des dents. Il est principalement connu pour son rôle dans la construction des os, mais il participe également à la contraction musculaire,

à la coagulation sanguine, aux échanges cellulaires, à la neurotransmission

ou encore au métabolisme énergétique.

Il est à noter la synergie entre le calcium et la vitamine D. En effet, la vitamine D contribue à la bonne assimilation du calcium par l’organisme.



Le potassium, lui, est nécessaire à la génération des impulsions nerveuses, lesquelles interviennent dans la contraction des muscles, ainsi que dans les battements du cœur . C’est ce qui explique les graves troubles qui peuvent survenir si le potassium est en trop faible ou trop grande quantité dans le corps .

Il est donc indispensable au bon fonctionnement du myocarde .

Dans l’ estomac, il maintient l’acidité des sécrétions gastriques, et dans le rein, il régule les mouvements d’entrée et de sortie d’autres ions, comme le sodium et le chlore. Et pour finir , il agit aussi sur la sécrétion d’insuline !


Voilà comment, en se régulant pour rester dans l'équilibre acide-alcalin, notre organisme va créer un enchainement de réactions qui amènera de l'acidose tissulaire, laquelle sera responsable de déminéralisation . C'est pourquoi tout conseil alimentaire doit passer par une consultation , car il est très important, avant de parler d'alimentatio , de parler de terrain naturopathique ; ce fameux terrain dont nous héritons à la naissance, et qui fera que nous ne serons pas tous égaux face à l'alimentation, et à la gestion des émotions .

C'est cette constitution innée, ce "je suis", qui va me conditionner, et faire qu'un banal jus de citron "détox" quotidien amènera chez l'un de l'acidose tissulaire, et chez l'autre, des minéraux . Mais c'est aussi ce terrain inné qui me fera relativiser un évènement, ou m'amènera à créer du stress inflammatoire .

Le sanguino-pléthorique est un terrain qui possède une bonne vitalité, ainsi qu'un important pouvoir métabolique enzymatique . Les composés acides sont rapidement métabolisés en acide carbonique, lequel est éliminé par les poumons .

Il transforme correctement les aliments, et va bénéficier de tous leurs minéraux ; c'est donc un terrain qui est capable de lutter de manière positive contre les aliments acides / acidifiants .

De plus, le sanguino-pléthotique n'est pas du genre à se faire du souci ; il est jovial, heureux de vivre, il prend la vie du bon côté . Il n'est pas du genre à anticiper les catastrophes, ni à ressasser un évènement toute la journée ; il n'aura donc pas tendance à créer du stress inflammatoire .

Cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas touché par l'acidose tissulaire mais simplement que chez lui , cela prendra plus de temps que chez son copain neuro-arthritique .


Le neuro-arthritique, par contre, est un terrain qui, de part sa carence en enzymes digestives, transforme très mal les aliments acides / acidifiants, ainsi que les glucides et les protides .

C'est un terrain altéré avec lequel les aliments acides et / ou acidifiants sont malheureusement systématiquement modifiés en acides .

C'est aussi un terrain qui souffre, en général, de problèmes intestinaux et / ou de constipation ;

ces deux états entraînent de l'acidose tissulaire, de manière interne .

Le neuro-arthritique est un terrain qui "cogite" beaucoup . Il est tout le temps en train de se demander si sa décision est la bonne, si le ciel ne va pas lui tomber sur la tête, et a du mal à ne pas

se disperser .

La moindre contrariété, le moindre questionnement, sera chez lui, une source de stress .

Le neuro arthritique est ce que l'on appelle "un terrain acide", et son mental en constante ébullition sera une grande source de stress inflammatoire supplémentaire .

C'est ainsi qu'un banal jus de citron "détox" quotidien, amènera chez l'un des minéraux, et chez l'autre, de l'acidose tissulaire . Il en sera de même pour certains fruits, légumes, viandes,

poisson , céréales, oléagineux, légumineuses .

En fait , pour un terrain neuro-arthritique, le pourcentage d'aliments acidifiants à consommer de manière quotidienne ne sera pas le même que pour un terrain sanguino-pléthorique .

D'où la nécessité de faire appel à un naturopathe, lequel fera de l'analyse morphologique et vous posera certaines questions afin de déterminer votre terrain naturopathique et son métabolisme digestif , pour mieux pouvoir vous conseiller, en connaissance de cause .


Conseiller une alimentation à une personnes sans la voir , lui parler, sans connaître son terrain naturopathique, ne peut que conduire à des erreurs, et une aggravation de l'état de la personne .

De plus, l'équilibre de notre organisme dépend d'autres facteurs étroitement liés à notre vie quotidiennes, et là aussi, pour rester dans l'équilibre, il nous faut en comprendre les

mécanismes "chimiques" .

Commençons par un des mal du siècle , le stress !

Le stress quotidien crée une activité métabolique cellulaire accélérée .

En effet, dès que notre organisme se retrouve à devoir faire face à des émotions négatives, des chocs émotionnels, il se met automatiquement en auto-défense, étant « programmé » pour survivre .

Un rendez-vous important, une situation familiale difficile, une décision à prendre, des événements douloureux du passé ; toutes ces sources, si nous nous laissons happer par le flot d'émotions négatives qu'elles procurent, vont mettre notre organisme dans un état d’agression instantané , l'obligeant à se défendre .

Mais le stress stimule aussi la production de certaines hormones qui favorisent la sortie du magnésium en dehors de nos cellules, sortie qui se fera via les urines .

On entre ainsi dans un cycle sans fin ; l'acidose oblige l'organisme à aller puiser dans

le magnésium, créant de la déminéralisation, cette déminéralisation amplifie le stress, et le stress provoque la fuite ( donc une carence ) du magnésium . Mais les réjouissances ne s'arrêtent pas là !

Le magnésium intervient aussi dans le métabolisme de la vitamine D , laquelle sert également à une bonne assimilation du calcium par l'organisme .

Donc, la fuite du magnésium engendrée par le stress amènera aussi une carence en vitamine D , laquelle amènera une carence en calcium . D'où l'inutilité de consommer des compléments alimentaires toute l'année pour pallier à de la fatigue, si notre mental ne sait pas aussi gérer

ses émotions !

Lorsque nous nous projetons pendant des jours sur un événement angoissant à venir, sur des souvenirs douloureux, cette source de stress , à force d’obliger l'organisme à être dans l'auto-défense répétée, met le système nerveux central dans l'incapacité d'avertir le système immunitaire .

C'est ainsi que nous créons des excès d'acides pour notre organisme , autrement que par l'alimentation . Malheureusement, le stress étant 400 fois plus inflammatoire que le blé ou les laitages, il vaut parfois mieux avoir une consommation trop importante de ces derniers,

qu'un état de stress chronique ou important !

Ensuite, nous avons la pratique sportive .

Si celle-ci est nécessaire à une hygiène de vie harmonieuse et équilibrée, la pratique sportive, pratiquée de manière très intense, que ce soit dans l'effort et / ou la durée, engendre un métabolisme musculaire épuisant . Cet état va amener une production d'acide lactique, acide que notre organisme a beaucoup de mal éliminer .

Suivant la durée de notre pratique / entraînement, son intensité, on peut voir apparaître des états de crampes musculaires sur plusieurs jours, ainsi que divers autres déséquilibres .

Cet état parle d'acidose lactique, et d'un organisme qui, pour une cause inconnue, n'arrive pas l'éliminer correctement .

L'organisme étant toujours celui qui détient la vérité nous concernant, il faut donc revoir l'équilibre "choix du sport / durée / intensité", afin que cette pratique ne soit pas source d'une surcharge en acide lactique pour lui .

Si, malgré une pratique moins intensive, moins longue, les déséquilibres persistent au-delà de quelques heures (normalement les crampes musculaires partent au bout d'environ une heure ,

il faut alors aller en chercher la cause.

Votre alimentation n'est peut-être pas adaptée à votre terrain naturopathique,

et des ajustements s'avèrent nécessaires .

De plus , il ne faut pas oublier que lorsque la pratique sportive se fait à haut niveau,

l’épuisement physique et psychique que nous allons vivre de manière répétée va engendrer de l'acidose . C'est ainsi que malgré une alimentation équilibrée, on voit arriver les tendinites et / ou entorses à répétitions, signe d'un déséquilibre acido-basique et d'un excès d'acidose tissulaire . Supplémenter en oligoéléments spécifiques à votre pratique, amener des huiles essentielles, une eau riche en magnésium, en plus d'un protocole alimentaire adapté, permettra de rééquilibrer cet excès d'acide .

Mais là aussi, cela nécessite une consultation, les compléments alimentaires ne pouvant être conseillés à la légère !

Bien entendu, le terme de pratique sportive s'applique aussi aux musiciens, danseurs ,

et certaines catégories de travail . Toutes les catégories où la sollicitation musculaire est violente pour le corps, répétée , longue et sans temps de récupération important .


En conclusion, on voit à quel point être dans l'équilibre est bien plus difficile qu'il n'y parait .

Comme le dit Râmana Mahârshi " Tout est nourriture ", et si notre métabolisme digestif va dicter notre alimentation "solide", notre facilité à faire face à l'émotionnel va aussi nous nourrir, et avoir des incidences sur notre organisme .

On peut connaitre son terrain naturopathique, avoir une alimentation qui respecte l'équilibre acide-alcalin et malgré tout créer de l'acidose et de la déminéralisation, par notre difficulté à mettre notre mental au repos, ou par notre difficulté à gérer notre colère, nos émotions .

Mais inversement, on peut méditer, faire de la relaxation, et créer de l'acidose en faisant des erreurs alimentaires par la non-connaissance de ce Tout que nous sommes .

Si vous vous reconnaissez dans certains symptômes des liste ci-dessous , n'hésitez pas à faire un travail de fond en faisant un bilan naturopathique . Cela ne se substitue pas à un traitement médical, mais au contraire, vient le complémenter, afin que l'un travaille sur le symptôme et l'autre, sur la cause .

Vous connaîtrez votre terrain, votre organisme, comment ne pas le brusquer, comment vivre en harmonie avec lui, et comment le préserver au mieux.

La base d'une vie dans l'équilibre n'est pas d'aller mieux un certain temps, mais d'aller bien dans la durée .


 

Déséquilibres chroniques liés à l'acidose tissulaire :


Problèmes / inflammations articulaires .

Articulations qui craquent .

Blessures articulaires.

Tendinites.

Crises de goutte (augmentation du taux d'acide urique) .

Toutes les pathologies en -ite comme otite, bronchite, rhinite( appelée généralement rhume),

cystite, vaginite, bartolinite, gastrite, conjonctivit , colite, etc , à répétition .

Gencives qui saignent (gingivite )

Caries à répétitions .

(La gingivite comme les caries à répétition peuvent aussi provenir du déséquilibre du microbiote bucco-dentaire ).

De la sensibilité dentaire au chaud et au froid .

Une peau qui se dessèche subitement , malgré les crèmes pour l'hydrater .

Une peau qui vieillit vite , se dessèche , donne un côté « peau flétrie »

Les crevasses .

Les crampes / spasmes musculaires .

La spasmophilie .

Des yeux qui deviennent secs , les orgelets et chalazions .

Des ongles qui se dédoublent , des cheveux cassants .

Des reflux acides au niveau gastro-œsophagien . ( Mais les reflux acides peuvent aussi provenir d'une dysbiose intestinale )

Des réveils récurrents entre 01H00 et 03H00 du matin ( ce créneau horaire est aussi assimilé à un foie faible , et à la colère) .

Des brûlures urinaires .

Des selles avec une odeur acide .

Des cristaux dans les urines, des coliques néphrétiques (les fameux symptômes en -ite!)

Les kystes aux ovaires, les kystes aux articulations .

Une frilosité qui arrive , la sensation de ne pas arriver à se réchauffer , une température corporelle qui baisse


Cet article est le fruit de mes études en naturopathie, de mes recherches, lectures et apprentissage ; beaucoup de ces écrits sont issus des enseignements de Christian Brun . Cela n'est qu'une vision à laquelle j'adhère, et non l'affirmation d'une seule et unique vérité . Ma démarche n'est absolument pas d'imposer ma manière de voir les choses , mais d'apporter des connaissances , afin de pouvoir au mieux aider l'autre .

Je ne me substitue pas non plus à la médecine allopathique, que je respecte, et qui est nécessaire; j'amène une autre approche, reconnue elle aussi , afin que les deux positions ne soient pas source de conflit, mais travail complémentaire .

Bien entendu, il n'est nullement question de remettre en cause un quelconque traitement médical, mais seulement d'expliquer comment un organisme, par différentes causes , peut en arriver à un état inflammatoire entraînant divers déséquilibres, l'alimentation et le stress en étant souvent les deux principaux facteurs .

Cet article m'appartient, il est donc interdit de le copier, de le publier sans mon autorisatio ,

de le publier en le transformant, de le publier sans y mettre mon identité, de se l'approprier de n'importe quelle manière .

 

Établissement non médical : ces conseils ne vous dispensent pas de suivre vos prescriptions médicales habituelles.

1 604 vues3 commentaires

3 Comments


mhlm
Mar 16, 2021

Merci pour ce texte très clair et intéressant. Je ne suis pas professionnel du corps médical et ai peu besoin de faire appel à ses prestations, mais vous vous honorez à ne pas vous opposer à lui mais vous considérer comme complémentaire (de façon naturelle). Ne pas vous positionner dans une adversité systématique (comme la politique politicienne qui nous fatigue et discrédite ses acteurs) donne tout son sens à vos propos. Merci pour votre intelligence respectueuse devenue assez rare.

Like
nini54800
Aug 04, 2021
Replying to

Oui je me reconnais bien là dedans !

Depuis mon enfance jusqu'à maintenant !

Tous ces maux je les ai eu et j en ai toujours de nouveaux qui reviennent dès que je suis stressée, mon estomac, mes intestins, ma vessie en payent les conséquences !

Les dents de chaussées, les cheveux qui tombent, des angoisses avant de m endormir etc.... Qq fois j ai même peur de sortir de chez moi et C est tout un drame lorsque je dois partir qq part.

Tout ceci m à vraiment pourri la vie..

Merci Epona de tout mon cœur 💗pour cette très belle initiation !!!!

Je comprends mieux maintenant pourquoi j ai eu tous ces maux !!!

Like
bottom of page